Les révisions du bac à Landévennec dans Le Progrès

Pour les révisions du Bac, les cours sont assurés en petit groupe.

Baccalauréat : ils révisent à l’abbaye

Une semaine avant le coup d’envoi du Bac, vingt élèves sont jusqu’à ce samedi à l’abbaye de Landévennec pour réviser. Un cadre idéal pour préparer l’examen. Reportage. 

13/06/2016 par Matthieu Gain

Le déjeuner vient de se terminer. Arthur et trois de ses camarades commencent une partie de Mölkky dans la cour, près du réfectoire. Mercredi 8 juin, une semaine avant le début des épreuves du baccalauréat général, le ciel est bleu azur au-dessus de l’abbaye Saint-Guénolé de Landévennec, sur la presqu’île de Crozon (Finistère). La température dépasse les 20 °C. Mais dans une demi-heure, les révisions du Bac reprennent.

S’il avait été chez lui, la partie de Mölkky aurait pu durer bien plus longtemps. « Travailler à la maison peut être compliqué. On n’y est pas forcément surveillé et on a accès à tout, à la télé, à l’ordinateur et les amis ne sont pas très loin », confie Arthur, en Terminale ES au lycée le Likès à Quimper.

Cours à la carte

Il fait partie des 20 jeunes qui révisent leur Bac à l’abbaye Saint-Guénolé de Landévennec. Leur séjour a commencé mardi 7 juin et s’étend sur trois jours et demi jusqu’au samedi 11 juin à midi. Ces élèves viennent principalement de Quimper, Brestet Landerneau. « Pour le moment, je ne suis pas prêt. Je suis venu ici pour réviser principalement l’histoire et l’économie. Ce qui demande le plus de concentration », reprend Arthur.

Plutôt que des cours, ces élèves se voient proposer des ateliers en petit groupe. Ils sont assurés par une dizaine d’enseignants bénévoles en histoire, mathématiques, économie, physique, anglais et philosophie. Mariane Dormegnies, déléguée à la pastorale des jeunes à Quimper, explique :

« Ces ateliers se déroulent sur une demi-journée, soit le matin ou bien l’après-midi. Les jeunes peuvent y participer ou réviser tout seuls. »

En clair, c’est à la carte. « Notre rôle est de leur apprendre des méthodes et à gérer leurs connaissances en vue de l’examen car nous savons très bien que nous ne pouvons pas refaire tout le programme en une après-midi », glisse un professeur de mathématiques en classe préparatoire à l’école d’ingénieurs Isen de Brest.

13419281_463211610555004_8344632055075908715_n

Cadre spirituel

Pauline, en Terminale ES au lycée de Cornouaille à Quimper, n’a pas manqué son intervention sur une demi-journée. « Pendant ce séjour, les profs sont là pour éclaircir des points que l’on n’a pas compris en cours. On peut leur poser des questions. » Sa copine, Marjorie, également en Terminale ES mais au Likès, poursuit :

« Il y a beaucoup moins de stress qu’à la maison et l’ambiance se prête bien au travail. »

Le cadre aussi, situé en contrebas de l’abbaye de Landévennec, en bord de mer. Les portables passent mal. La plupart des téléphones sont d’ailleurs eux aussi “au repos” dans un bac en plastique, au réfectoire. « Ce cadre contribue à aider les jeunes à aller à l’examen sereinement », reprend Mariane Dormegnies.

Le Père Erwan de Kermenguy, vicaire chargé de l’aumônerie dans les lycées publics de Quimper, ajoute :

« Sur un site qui se trouve un peu hors du monde, il s’agit aussi d’une préparation à la vie étudiante. »

Plusieurs temps de prière sont proposés : les laudes à 8 h, l’eucharistie en fin de matinée et les vêpres à 18 h. Les moines de l’abbaye viennent présenter les offices et leur mode de vie. Certains jeunes sont aussi venus pour ce cadre spirituel. « Dans la journée, la prière est un vrai break. Ce temps ensemble participe à la cohésion du groupe », confie Marjorie.

Ce séjour de révision est organisé depuis quatre ans au sein du diocèse de Quimper et Léon. Avec 20 jeunes, il affiche complet.

13450837_463211420555023_2928824777039665656_n

Retour sur le wk jeunes pros !

Depuis le début de l’année, nous avions le projet de vivre un week-end entre jeunes pros. Les quimpérois ont eu la bonne idée d’inviter les brestois dans le sud. Samedi, un soleil magnifique nous accueille à Quimper. Après un premier échange et l’installation des brestois chez les soeurs, c’est parti pour les jeux ! Eh oui, on a beau avoir quitté l’école depuis longtemps et terminé nos études, ça marche toujours aussi bien ! Courses, killer et jeux d’adresses, on reconnait rapidement le savoir-faire des instits et animatrice quimpéroises. L’ambiance est bien là !

Le soir, Sr Nathalie nous propose une méditation sur « Marie, mère de miséricorde ». Très riche, concrète, elle vient bien compléter la réflexion sur l’année de la miséricode que nous avons chaque mois à Brest. A nous maintenant de prendre exemple sur Marie, de nous laisser façonner, d’accueillir la miséricorde du Père pour la vivre au quotidien. Ce ne sera pas alors limité aux temps forts, ou à un domaine de notre vie, mais comme Marie cela jaillira sur l’ensemble de notre vie. Alors.. amis, famille, travail, recherche d’emploi, services… On pourrait dire « tout un programme ! ». Mais après cette conférence, on a vraiment envie d’y croire.

La journée se termine par les Complies, accompagnées à la guitare et guidées par les brestois.

Le lendemain, nous rencontrerons une nouvelle communauté, à Pont-L’Abbé. Une lectio-divina ouvre la journée. Puis un temps d’échange permet d’ouvrir les perspectives sur « l’après jeunes pros » : mouvements, groupes… Nous découvrons une nouvelle fois la richesse de notre diocèse. Les idées ne manquent pas !

Suivent la Messe, un bon barbecue dans les jardins, puis… arrive la « surprise préparée par les soeurs ». Une très belle surprise !! Nous découvrons les soeurs déguisées, très drôles, dans une pièce de théâtre vivante qui nous parle de la misére humaine et de l’amour de Dieu. Loin des clichés, nous éclatons de rire, pari réussi !

La discussion se poursuit dans le jardin, jusqu’aux Vêpres. Un dernier jeu, une photo souvenir et chacun repart chez soi.

« The End » ? Non. Rdv est pris le 20 mai à St Luc à Brest pour le fest-noz des JMJ. »

Photo groupe.png

Rencontre de préparation pour les JMJ

La Miséricorde, thème de ces  JMJ, a été cette fois abordée par Monseigneur Dognin, qui vivra les quinze jours auprès des jeunes Bretons en Pologne. Après un topo, il a répondu aux questions que les jeunes avaient préparées au cours d’un temps de partage.

Pique-nique dehors, au soleil, suivi d’un exposé très vivant de la vie de Sain-Jean-Paul II, préparé par un Ambassadeur du Christ aux JMJ.

Cracovie, nous voilà ! Les JMJistes sont prêts pour une démonstration de danses bretonnes, toujours accompagnés par nos musiciens.

Prochain rendez-vous le 20 mai à l’Espace Saint Luc à Brest, rue Charles le Moult à 21 h pour le Fest Noz des JMJ !

Messe d’envoi en pèlerinage, début juillet. Les infos viendront par la suite.

Rencontre diocésaine pour les JMJ

image JMJ

Le samedi 23 avril le diocèse invite tous les jeunes de 15h à 22h au Juvénat de Châteaulin pour partager une journée autour de la Joie du Sevice  : « Soyez joyeux dans l’espérance » (Lettre de St Paul, Romains 12,12) afin de se préparer à vivre les JMJ. Il s’agit de la dernière rencontre !

Nous vous attendons nombreux !

Pensez à prévoir votre pique-nique !