La prière des vocations – Janvier 2019

“Voici la servante du Seigneur ;

que tout m’advienne selon ta parole!” (Lc 1, 38)

Qu’il me soit fait selon ta Parole (Hymne JMJ 2019)
Lien youtube : https://youtu.be/c3wRJqewdGo

Pèlerins du monde, nous arrivons aujourd’hui, de nos continents et de nos villes. Nous voulons être missionnaire du Seigneur, porter sa Parole et son message.

Comme Marie a dit oui à l’ange Gabriel, accueillons le projet du Seigneur. Le ciel et la terre se réjouissent et chantent. L’univers proclame ses merveilles.

Me voici, Servante du Seigneur,
qu’il me soit fait selon ta Parole ! (2)
Il nous appelle, à son service,
nous ses enfants bien-aimés !

Comme Marie se rend disponible dans l’Amour, nous serons pèlerins de l’Evangile. Disciples et témoins, notre vocation, joyeux de cette foi qui nous fait vivre ! R/

Soyez sans crainte, annoncez sans peur, la puissance de l’Amour de Dieu. Que votre Oui soit Oui, engagez vos vies, avec Marie pour Servir le Seigneur. R/

Luc 1, 26-38 

Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »

Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »

Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

1-L’initiative de Dieu
On nous dit que l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville appelée Nazareth auprès d’une vierge appelée Marie.

S’arrêter, s’étonner du désir de Dieu de nous rejoindre : oui Dieu veut nous rejoindre, se communiquer à nous, se donner à nous.

2-Ensuite la manière de faire :

Il y a l’étendue du monde et du temps et il choisit un petit village, Nazareth et une personne particulière : Marie.

Dieu n’aime pas en général mais dans le plus concret de l’existence. L’universel de son amour est concret : en venant vers Marie, c’est vers chacun de nous qu’il vient, en elle, il rejoint les hommes et les femmes de tous les temps et de tous les pays.

Cette contemplation peut nous aider à aimer le quotidien de notre vie : ne pas chercher à trouver Dieu ailleurs que dans ce plus concret qu’il a voulu rejoindre. Regarder cela pour aimer davantage notre vie qui est lieu de Dieu.

3-La raison de sa venue
-elle est donnée par le nom de l’enfant : Jésus = Dieu sauve

-elle est donnée par : « le Seigneur est avec toi » = l’autre nom de Jésus, c’est à dire l’Emmanuel

Qu’est-ce que j’aimerais que Dieu vienne sauver dans ma vie ?

4-La figure de Marie
Elle s’appelle Marie, mais un mot dans cet Evangile est comme un autre nom. Elle s’appelle « pleine de grâce » c’est à dire pleine de Dieu, pleine de la vie de Dieu, pleine de l’amitié de Dieu.

« Je te salue, comblée de grâce » : famille de la joie : la venue de Dieu apporte la joie. Comblée du don gratuit de Dieu.

Marie écoute en silence puis elle cherche à comprendre. Marie, étant juive, reconnait ces Paroles comme étant des promesses divines. Mais elle ne s’appuie pas sur cette connaissance, elle dit « je suis la servante du Seigneur » : elle professe donc en 1erson obéissance et sa Foi, elle accueille ce que Dieu va révéler. Elle a une réponse d’humilité.

Marie est pour nous ici une porte de la Foi : elle passe cette porte de la Foi en se livrant, en se remettant à Dieu. Elle pose un acte de foi qui lui apporte : la paix (elle reçoit la Parole), la joie (Dieu se donne) et la force (ce n’est pas toi qui feras, mais Lui en toi « qu’il me soit fait »).

Appel pour nous aussi à discerner, à faire le tri pour passer cette porte étroite de la Foi : ce qui vient de lui et ce qui ne vient pas de lui, les chemins de vie auxquels il m’invite et les impasses à éviter.

Et si je regardais Marie dans l’Évangile ?
Matthieu : 1,16 ; 1,18 / 2,11 ; 2,14 ; 2,20-21 / 12,46-47 / 13,53-58
Marc : 3,20-21 / 3,31-35 / 6,1-6
Luc : 4,24 / 8,19-21 / 11,27-28 / 1,26-38 / 1,39-45 / 1,46-56 / 2, 1-7 / 2,15-20 / 2,22-35 / 2,41-52
Jean : 2,1-12 / 19,25-27

Prions pour les 9 jeunes pros et les 2 prêtres du diocèse qui iront au Panama, accompagnés par Mgr Dognin :

  1. Par Dieu l’archange fut envoyé,
    à Nazareth auprès de Marie
    Et la saluant il lui dit :
     » Vierge sainte,
    Le Seigneur vous choisit pour mère.  »
    Je vous salue Marie…2. Après que l’ange l’eut rassurée,
    à son message elle répondit :
     » Du Seigneur je suis la servante,  »
    Vierge Sainte,
     » Qu’il soit fait selon sa parole.  »
    Je vous salue Marie…

    3. Alors le Verbe s’est incarné
    et parmi nous il fit sa demeure.
    Le Seigneur a montré sa gloire,
    Vierge Sainte,
    Plein de grâce et de vérité.
    Je vous salue Marie…
    (Cté de l’Emmanuel)

« VOICI LA SERVANTE DU SEIGNEUR ;

QUE TOUT M’ADVIENNE SELON TA PAROLE »

Ô Père Miséricordieux, toi qui nous appelles à vivre la vie comme un chemin vers toi : aide-nous à regarder le passé avec gratitude, à assumer le présent avec courage, et à construire le futur avec espérance.

Seigneur Jésus, notre ami et notre frère, merci pour ton regard d’amour. Fais que nous sachions écouter ta voix qui résonne dans nos cœurs avec la force et la lumière de l’Esprit Saint.

Fais-nous la grâce d’être une Église en sortie, qui annonce avec une foi vive et un visage jeune la joie de l’Évangile, pour travailler à la construction d’une société plus juste et fraternelle comme nous la rêvons.

Nous te prions pour le Pape et pour les Évêques ; pour les prêtres et les diacres ; pour la vie consacrée et les volontaires ; pour les jeunes, pour tous ceux qui participeront aux prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama et pour ceux qui se préparent à les accueillir.

Sainte Marie La Antigua, Patronne de Panama, fais que nous puissions vivre et prier avec la même générosité qui fut la tienne : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1,38).

Amen.