La prière des vocations – Novembre 2018

« L’appel à la sainteté est pour tous »

(Pape François)

 Elise Ritter, « Communion of Saints », 2010

Dieu nous a tous appelés (Berthier / Rimaud)

https://www.youtube.com/watch?v=mkpmZzpGbiI

R/ Nous sommes le corps du Christ,
Chacun de nous est un membre de ce corps.
Chacun reçoit la grâce de l´Esprit pour le bien du corps entier.
Chacun reçoit la grâce de l´Esprit pour le bien du corps entier.

  1. Dieu nous a tous appelés à tenir la même espérance,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
    Dieu nous a tous appelés à la même sainteté,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
  2. Dieu nous a tous appelés à chanter sa libre louange,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
    Dieu nous a tous appelés à l´union avec son Fils,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
  3. Dieu nous a tous appelés à la gloire de son Royaume,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
    Dieu nous a tous appelés pour les noces de l´Agneau,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.

Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,1-12 :

En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! »

Nous célébrons la fête de la sainteté. Cette sainteté qui, parfois ne se manifeste pas dans de grandes œuvres ou dans des succès extraordinaires, mais qui sait vivre fidèlement et chaque jour les exigences du baptême. Une sainteté faite d’amour de Dieu et des frères. Amour fidèle jusqu’à l’oubli de soi-même et jusqu’au don total de soi aux autres, comme la vie de ces mères et de ces pères, qui se sacrifient pour leurs familles en sachant renoncer volontiers, même si ce n’est pas toujours facile, à tant de choses, à tant de projets ou de plans personnels.

Mais s’il y a quelque chose qui caractérise les saints, c’est qu’ils sont réellement heureux. Ils ont trouvé le secret de ce bonheur authentique, niché au fond de l’âme et qui a sa source dans l’amour de Dieu. C’est pourquoi on appelle bienheureux les saints. Les béatitudes sont leur chemin, leur but vers la patrie. Les béatitudes sont le chemin de vie que le Seigneur nous enseigne, pour que nous suivions ses traces. […].

Les béatitudes sont de quelque manière la carte d’identité du chrétien, qui l’identifie comme disciple de Jésus. Nous sommes appelés à être des bienheureux, des disciples de Jésus, en affrontant les souffrances et les angoisses de notre époque avec l’esprit et l’amour de Jésus. Ainsi,  nous pourrions indiquer de nouvelles situations pour les vivre avec l’esprit renouvelé et toujours actuel : Bienheureux ceux qui supportent avec foi les maux que d’autres leur infligent et pardonnent du fond du cœur ; bienheureux ceux qui regardent dans les yeux les rejetés et les marginalisés en leur manifestant de la proximité ; bienheureux ceux qui reconnaissent Dieu dans chaque personne et luttent pour que d’autres le découvrent aussi ; bienheureux ceux qui protègent et sauvegardent la maison commune ; bienheureux ceux qui renoncent à leur propre bien-être pour le bien d’autrui ; bienheureux ceux qui prient et travaillent pour la pleine communion des chrétiens… ils sont tous porteurs de la miséricorde et de la tendresse de Dieu, et ils recevront certainement de lui la récompense méritée.

Chers frères et sœurs, l’appel à la sainteté est pour tous et il faut le recevoir du Seigneur avec un esprit de foi. Les saints nous encouragent par leur vie et leur intercession auprès de Dieu, et nous, nous avons besoin les uns des autres pour nous sanctifier. Aidez-nous à devenir des saints ! Ensemble, demandons la grâce d’accueillir avec joie cet appel et de travailler unis pour la mener à la plénitude.

Pape François, homélie 1er novembre 2016, Malmö (Suède)

Nous te bénissons, Père, pour tous les saints consolés près de toi après les épreuves d’ici-bas. Écoute leur intercession pour ton peuple qui pleure encore dans le combat.

Nous te bénissons, Père, pour tous ceux qui ont reçu en héritage la Terre promise et te chantent en présence des anges. Écoute leur intercession pour tous ceux qui répondent à la violence de ce monde par la douceur de l’Agneau.

Nous te bénissons, Père, pour les martyrs qui se tiennent debout dans ton Royaume, les palmes à la main. Écoute leur intercession pour tous les hommes qui sont persécutés pour la justice en notre temps.

Nous te bénissons, Père, pour les hommes au cœur pur qui te contemplent désormais tel que tu es. Écoute leur intercession pour le monde qui ne te connaît pas et ne se laisse pas purifier par l’espérance.

Nous te bénissons, Père, de faire de tous les baptisés tes fils, témoins de ton amour. Fais grandir en nous l’espérance de te contempler un jour : alors nous serons pour notre monde des artisans de paix.

(Abbaye de Maylis)

Dieu éternel et tout-puissant, tu nous donnes de célébrer dans une même fête la sainteté de tous les élus ; puisqu’une telle multitude intercède pour nous, réponds à nos désirs, accorde-nous largement tes grâces.

(Collecte de la Toussaint)