Compostelle : Jour 4

Jour 4 – Etape de Portomarin à Palas de Rei.
« Ta loi me tient aux entrailles »

Besoin de Lois bonnes sinon c’est la loi du plus fort: tyrannie du plus fort.
Besoin de repères, de lois qu’on peut suivre, loi pour la liberté.
La loi dans chaque pays est relative car seulement par rapport à ce pays, pas universelle, pas absolue. Elle tient aux hommes qui ont voté cette loi. En conscience, par moment on a donc envie de transgresser ces lois qui ne semblent pas parfaitement justes.
Besoin d’éclairer sa conscience : la Loi de Dieu. Il nous a créé, il nous connaît, il sait le mode d’emploi : l’être humain est fait pour aimer.
Si Dieu est au cœur de ta vie, les autres le seront aussi.
La loi, elle doit être intérieure, si la loi morale est solide à l’intérieur, on peut aller loin !

 

Compostelle : jour 3

Jour 3 – étape de Sarriá à Portomarin – Des belles rencontres, de beaux paysages…

Quelles sont les racines que j’ai reçues de ma famille, de mes amis, de mes professeurs ?
Comment j’ai envie de transmettre aussi mes racines, mes richesses ?
Comment j’accueille ceux qui n’ont pas les mêmes racines que moi ?
En ayant des racines solides, on n’a pas peur de la discussion avec les autres, on peut facilement entrer en relation…

Comment j’ai appris à prier, avec qui? Quelles prières j’aime bien ?
Avoir notre album photos spirituel. Quels sont les moments spi marquants de mon histoire ? Et qui m’ont forgé ?

Si on a Dieu en nous, on n’a rien à perdre !